2018 : l’année de la réussite

L’année du changement

 

Holaaaaa les gaaaaars,

Bon, pour commencer, respectons les conventions : belle année, bonne santé, de l’amour, des cris de joie, de la folie, du fromage, du soleil dans vos cœurs ET TOUT LE BORDEL. Ca, c’est fait. On est le 3 Janvier et je supporte déjà plus d’adresser mes vœux, je suis vraiment malpolie. Ma question du moment est « Jusqu’à quelle date doit-on souhaiter la bonne année à une personne qu’on a pas revue depuis 2017 ? ». Merci pour vos précisions.

Alors c’est un article un peu spécial. Bon, oui, tous mes articles sont un peu spéciaux parce que je suis une meuf un peu spéciale (pas forcément dans le bon sens du terme hein) (je suis chelou quoi, ça vous le savez tous…) Mais disons que c’est un article important qui va solennellement sceller une décision que je viens de prendre il y a trois minutes quand j’étais aux toilettes. Oui, je tenais à le préciser. Souvent, les gens vont dire « Bon, ça fait longtemps que j’y réfléchis, je me suis assise à mon bureau, j’ai fait une analyse SWOT et j’en arrive à la conclusion que… » FOUTAISES. Moi je viens d’aller pisser et en remontant mon collant je viens d’avoir l’idée de cet article.

Mon blog va changer

Ca fait un petit moment que je ne poste plus. Plusieurs raisons à cela : je me suis engagée dans d’autres projets qui me prennent du temps, l’hiver je l’avoue il fait froid j’ai la flemme de faire des photos, j’ai un peu grossi (JE MANGE BIEN A LA CANTIIIIINE) ces derniers temps et je ne m’assume pas trop en photos. Bref, des raisons un peu bêtes, certes, mais ce sont les miennes. Souvent, j’ai envie d’écrire, j’ai envie de poster, puis je me dis « Merde j’ai pas de photos, j’ai pas le temps d’en faire avant au moins deux semaines blablabla ». J’en arrive donc à avoir la brillante idée qu’en fait, pour continuer à écrire, je n’ai pas besoin forcément de poster des looks. Oui, à la base, c’est un blog mode, mais à la toute base de la base, au big-bang de ma vie, mon truc à moi, c’est d’écrire. Ca l’a toujours été.

J’ai envie de continuer à écrire…

Vous me verriez taper sur mon clavier d’ordinateur à une vitesse si dingue qu’on dirait que je suis possédée par un démon (un démon gentil qui aime écrire), vous comprendriez mieux. Les mots sortent tous seuls de mes doigts, je sais pas, et chaque fois qu’un mot sort c’est un peu comme si je donnais un grand coup de poing dans un mur : ça me défoule. J’aime tellement ça. J’aime les mots, j’aime les lettres, j’aime les participes passés, j’aime les conjonctions de coordination, bref, j’aime écrire. J’ai commencé à écrire des histoires en même temps que j’ai appris à écrire tout court. Je vous l’ai déjà dit plein de fois mais j’ai besoin de m’en rappeler, parfois. Ce blog, c’est un petit morceau d’internet que j’utilise pour exprimer ma passion. J’ai envie de continuer à écrire. Mais j’ai plus envie de me montrer en ce moment. Et j’ai pas envie que ça devienne une obligation, une frustration, une gêne. J’ai pas envie d’arrêter ce blog, j’ai envie de le changer, pour le moment. J’ai juste envie d’écrire, en fait. J’ai envie de montrer ce que j’ai à l’intérieur et non pas ce qu’il y a à l’extérieur, on s’en balance. Enfin, je m’en balance, pour le moment. Je ne sais pas trop ce que ça va donner mais je pense partir sur des billets d’humeur, qui partent un peu dans tous les sens, comme toujours. Pourquoi pas quelques articles beauté quand même, quelques revues de voyages, quelques grandes réflexions philosophiques sur la vie, DIEU SEUL LE SAIT.

…de laisser un peu la mode de côté, mais pas trop non plus !

La mode pour autant, je ne veux pas l’abandonner non plus. C’est une passion qui m’est venue bien plus tard, à partir du moment où j’ai eu le droit de décider ce que je pouvais porter et que j’ai enfin pu m’affranchir des cagoules bicolores et des corsaires couleur cerise (tape dans tes mains si t’as pas vu le mot « corsaire » depuis la dernière édition imprimée du catalogue de La Redoute en 1999). La mode mine de rien c’est un domaine dans lequel je travaille depuis dix ans (MERCI LE COUP DE PELLE). Qui me fait vivre depuis dix ans et qui me ruine à la fois, vu que tout ce que je gagne, je le transforme miraculeusement en vêtements et en chaussures. J’ai donc décidé de continuer à explorer cet aspect sur mon compte Instagram, de vous montrer des détails de looks, des choses que j’aime, des choses jolies, bref, je vais continuer mon compte Instagram et le transformer aussi un peu.

2018…l’année de la réussite ?

En dehors de mes petits complexes par rapport à moi-même, si je décide d’arrêter les looks pour le moment, c’est aussi pour une question de temps. Je ne dis pas que je ne vous surprendrai pas à en poster un de temps en temps si l’envie m’en prend mais je manque de temps et je souhaite m’investir à fond dans d’autres projets pour le moment. Je sens que 2018 va marquer un virage important. Enfin, je le sens pas, je le sais. Pour tout vous dire, tous ces projets concernent ma toute première passion : l’écriture. GROS SCOOOOOOP HEIN. Pas seulement l’écriture pour raconter des conneries mais l’écriture plus technique, dans des thématiques tout autres que la mode et dans des formats très variés. Je m’ouvre à plein de choses et chaque fois que je m’ouvre à quelque chose de nouveau, j’ai dix milliards d’autres idées qui me tombent dessus. Pour le moment je suis en train d’essayer de les trier et de les organiser. Essayer de réaliser un projet l’un après l’autre plutôt que de me lancer dans 37 trucs en même temps et de pas en finir un seul. Ca, c’est mon gros challenge. C’est pour cela que je décide de ne plus me mettre la pression par rapport au blog, par rapport à Instagram.

Quand je dis que 2018 sera l’année de la réussite, je ne définis pas la réussite comme une réussite financière, je la définis comme une réussite personnelle : « réussir dans la vie » pour moi, ça veut surtout dire « réussir à être heureux de se lever le matin pour aller bosser » « réussir à ne pas ressentir de frustration au quotidien » « réussir à vivre selon ses principes et ses valeurs ». OUI BON OK LES GARS SI EN PLUS DE CA ON PEUT PARTIR EN VACANCES AUX MALDIVES ET S’ACHETER DES CHAUSSURES TOUS LES JOURS, ON EST CONTENTS AUSSI, OUI !

C’est tout ce que je voulais vous raconter en gros. J’espère que vous continuerez à me suivre et dès que l’envie et le temps reviendront, peut-être que je reprendrai les looks. L’avenir nous le dira, les gars !

Belle journée à tous  ♥

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *