Le dernier moment

Hola les gaaaaaaars,

Au moment où je rédige cet article, il y a plein d’informations dans ma tête. Toutes ces informations, il faut que je les transforme en mots, en phrases, en paragraphes, c’est pas toujours de tout repos la vie de blogueuse hein. Je suis dans un de mes endroits préférés pour puiser de l’inspiration : l’aéroport. Moi qui rêve de devenir écrivain je crois qu’à un moment le seul choix qui s’offre à moi pour avoir une belle carrière c’est de venir vivre dans un terminal. Je comprends pas pourquoi Tom Hanks se plaint dans son film d’être coincé dans un terminal parce que moi je trouve ça hyper cool (Je parle du film Le Terminal avec Tom Hanks, du coup) . Je trouve  ça hyper inspirant. Tous ces gens qui viennent de partout, qui vont nulle part, ou alors qui viennent de nulle part et qui vont partout, je sais pas. Je me dis qu’il y a tellement d’histoires différentes qui se croisent dans les couloirs, dans les terminaux, dans les cafés, dans les zones d’embarquement. Il y a tellement de raisons différentes qui poussent tous ces gens à monter dans des avions, tellement de souvenirs qui vont embarquer à bord et tellement d’aventures à venir. Les aéroports, ça me passionne, voilà, je vous le dis. Bon théoriquement moi quand je prends l’avion c’est toujours un lowcost dans la partie sinistrée de l’aéroport où même le gars du ménage ne veut plus venir, donc là souvent les histoires qui se croisent, c’est toutes les mêmes que la mienne, c’est à base de « Bon je suis à découvert mais depuis le temps que je dis à ma cousine/ma soeur/ma grand-mère/ma meilleure copine que j’irais la voir un week-end à Rome/Londres/Madrid/Berlin ».

Je vais embarquer dans quelques instants et à la porte d’embarquement, il y a deux types de personne. Il y a les gens debout depuis une demi-heure qui attendent devant le comptoir que les portes ouvrent pour monter dans l’avion. Souvent je me dis que si ça se trouve les gens pensent qu’en arrivant plus tôt dans l’avion, ils arriveront plus tôt à leur destination, je sais pas. Moi je reste sur mon siège dans la salle d’embarquement jusqu’à la dernière seconde, BAH OUI JE PROFITE DU WIFI JUSQU’AU DERNIER MOMENT ! Quand il n y a plus un seul clampin devant, je grimpe à bord, la porte se ferme derrière moi et après tout se passe très vite. J’ai pas eu à attendre debout, j’ai pas eu à attendre trois plombs dans mon siège d’avion de trois centimètres carrés, j’ai pas eu à attendre que Roger pose son sac dans le compartiment à bagage et que Jocelyne se pousse de l’allée pour que je puisse avancer. Après je comprends, si je commence à trop divulguer cette astuce, ça va poser problème hein. J’imagine que si tout le monde se met à faire comme moi, on aurait l’air un peu con à tous rester assis au moment où l’embarquement commence. Je comprends, y a des gens qui doivent se dévouer pour embarquer avant, c’est comme ça. Non mais surtout y a des gens qui PAIENT pour embarquer avant. Ca me laisse sans voix. On est pas mieux là dans le hall à côté d’une machine Selecta, avec des prises et des sièges où toutes tes fesses tiennent dedans ? Hein ?

Ca y’est les gars je suis dans l’avion et si on réfléchit bien, je crois que ça y’est, je suis pleinement heureuse. L’avion est à moitié vide, j’ai 3 sièges rien que pour MOI. J’ai tellement d’espace que je ne sais même pas quoi en faire. Du coup mon manteau a un siège pour lui, mon sac aussi,  je suis sur le siège du milieu j’ai les deux bras sur les deux accoudoirs et mes coudes qui débordent des deux côtés ET RIEN À BAAAAATTRE. Si on ajoute à cela le fait que dans une heure et demi, je serai à Rome en train de boire un Spritz et de bouffer une pizza, je crois que là niveau bonheur on tient quelque chose. (Là à cet instant précis je sais que mon mec va se dire « Ah ba sympa elle a pas besoin de moi pour être heureuse…super! » ) (MAIS SI VOYONS PARCE QUE QUAND JE MANGERAIS MA PIZZA JE PENSERAIS À TOI ET ELLE SERA ENCORE MEILLEURE ) (♥)

Cet article à la base c’était pour faire un hommage à mes cheveux longs qui ont tragiquement disparu il y a deux jours. Paf. J’espère pouvoir vous montrer bientôt ma nouvelle tête, entre deux pizzas à Rome je vais essayer de faire des photos.

DES BISOOOOOUS <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *