La rentrée

Hola les gaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaars,

Autant de « a » que de désarroi face à l’approche imminente de la fin de l’été. On est jamais assez prêts à faire face à ce genre d’évènements. On nous prépare pas assez, en fait. On est là, sous la tonnelle, à siroter une bière, à manger des Curly, à se gratter le ventre (ou les couilles, pour les mecs), les pieds dans la piscine, la tête dans les étoiles, le cœur rempli de joie, et puis d’un coup, d’un seul, la sentence tombe : demain, c’est la rentrée. Demain, c’est rendez-vous au café à 9h avec les collègues pour débriefer des vacances alors que putain j’aime pas le café. Le café ça a l’odeur du travail, ça a l’odeur des réveils difficiles, ça a l’odeur de « Putain je fais une pause café juste pour dire que je fais une pause mais putain j’aime pas le café » (Faudrait que je vérifie mais je pense que mon blog doit être bien référencé sur le mot « putain »). Et en plus, ce que j’aime encore moins que le café, c’est parler de mes vacances. En fait, ça me fait du mal. C’est un peu comme si quelqu’un était mort. Ba le lendemain, pour moi c’est trop tôt pour en parler. Il faut que je fasse mon deuil, que j’accepte, que je réalise. Le lendemain de la fin des vacances, c’est trop dur, je ne veux pas me replonger dans les souvenirs. LAISSEZ MOI TRANQUILLE. En fait je vous raconte tout ça aujourd’hui parce que maintenant, ça va mieux. Parce que ma rentrée en fait, c’était déjà la semaine dernière. Parce que les vacances sont déjà loin. PARCE QUE JE REPARS A IBIZA DANS TROIS JOURS DONC EN FAIT TU CROIS QUE C EST FINI MAIS EN FAIT C EST PAS FINI. C’est peut-être pire en fait. T’imagines, tu crois qu’un type est mort puis en fait il revient quatre jours puis il remeurt après. Est-ce-que je suis obligée de comparer les vacances à la mort de quelqu’un ou y a moyen que je trouve quelque chose d’un peu moins glauque à vous raconter ? SERIEUX MEUF !!!!

Bref les gars, j’aimerais vous dire : c’est la rentrée, le blog va renaître de ses cendres, je vais être assidue, me faire des plannings de publication, poster trois fois par semaine, etc, ETC, mais bon, y a un moment, c’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace hein. Je me connais, ça fait six ans que je tiens ce blog, vingt-huit ans que j’existe, je suis incapable de tenir une organisation, de tenir un planning, bref, y a un moment, je me mets plus la pression, je posterai quand j’aurais envie de poster hein.

Je vous fais des bisoooooous puis bonne rentrée les gars !!

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *