Extrême

Hola les gaaaaaaaars,

Ca fait un bail hein ? Ba ouais mais jsuis une meuf occupée moi. Et le problème, c’est que quand je suis occupée je ne rêve que d’une chose : rien foutre. Passer une soirée paisible devant la TV avec mon chat (un peu moins sereine de cette idée depuis qu’il a eu des puces) (ce sujet fera l’objet d’un nouvel article) comme ce soir, c’était un peu mon rêve ultime depuis quelques semaines. Sauf que quand j’enchaîne trois soirées comme ça, j’étouffe, j’en peux plus, je suis prête à sortir faire la fête avec n’importe quelle bande de badauds qui passerait sous ma fenêtre, du coup dans ces moments-là je me mets la chauffe et généralement : j’envoie dix textos à dix personnes différentes pour proposer un apéro demain, une soirée samedi, un week end cet été / je remonte tous mes mails d’invitations pour le blog et je réponds PRESENTE à tous les évènements / je remplis mon agenda que je ne consulte jamais. Et après, au fur et à mesure, je me dis «Ah tiens là je serais bien rentrée dormir en fait » MAIS PAS QUESTION, TA VIE MEUF C’EST D’ALLER D’UN EXTREME A L’AUTRE, TOUTE TA VIE, TOUT LE TEMPS, A CHAQUE SECONDE. C’est fatigant d’être comme ça vous savez hein ? De ne jamais pouvoir trouver un entre deux. Un compromis. Un juste milieu. (Ouais meuf tu vas répéter quarante synonymes de la même expression ou c’est comment ?) (PARDON) C’est pareil pour tout. Dans mon style, soit je suis tirée à 4 épingles avec des cheveux lissés pendant dix ans, un maquillage impeccable, des talons, un décolleté, du rouge à lèvres… soit je suis…ba comme sur les photos : pas coiffée, pas maquillée, en mode jean, baskets, AH PETIT DECOLLETE QUAND MEME HEIN. Pareil pour la bouffe : soit je bouffe comme une vache enceinte de tous les taureaux du près soit je mange deux tranches de jambon par jour. Pareil pour la clope : je fume pas de la journée et quand je décide d’en fumer une le soir j’en fume trois d’affilée (et je garde mon calme quand on me dit « euh mais t’en fumes trois en cinq minutes ? »). Pareil pour tout bordel… Pareil pour l’argent, soit je claque tout, et euh…ba soit je claque tout… AH MERDE CA MARCHE PAS LA. Vous savez, c’est un peu comme les balançoires à deux quand on est enfant. Vous voyez ? C’est marrant quand t’es en haut, c’est marrant quand t’es en bas, mais quand tu restes au milieu, ba tu te fais chier quoi. ALORS BALANCE LA BALANCOIRE BEBE !!!!

Du coup là, il est 19h39, j’ai envie de faire de la balançoire et j’ai envie aujourd’hui d’être dans l’extrême « JE BOUFFE COMME UNE VACHE ».

Niveau look, je voulais donc déjà vous présenter mon nouveau concept capillaire de l’été : pas de concept. Gagner une demi-heure de sommeil et ne plus se coiffer. Et puis surtout, SURTOUT, mes nouvelles baskets de folie de chez No Name que je trouve juste DINGUISSIME. Je vous invite à aller découvrir leur nouvelle collection car il y a des pépites.

Des bisoooooous ♥

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *