Inspiration

Holaaaaa les gaaaaaars !!

Y a des soirs où l’inspiration, elle vient pas. Quelque fois, les soirs durent plusieurs soirs, et dans ces moments-là, je comprends pourquoi tous les poètes et écrivains finissent alcooliques et drogués.

*se sert un verre de vin rouge* (la meuf a cru qu’elle écrivait une pièce de théâtre, petite insertion de didascalies…)

Alors en fait, j’avais pas l’intention de boire du vin hein. Je voulais juste me caler dans mon canapé sous un plaid (les meilleurs moments du monde) (enfin, encore meilleurs avec mon chat <3)  puis je me suis souvenue qu’il y avait une bouteille entamée dans ma cuisine et OHLALA QUE JE N’AIME PAS LE GACHIS ! *LOL* (Bizarrement quand il y a des légumes sur le point de pourrir ou des paquets de soupes entamés, ba ça me dérange moins le gâchis hein) Mais là, cette semaine, je sais pas, je me suis découverte une conscience écolo : il y a un paquet de raclette entamé dans mon frigo, et ça me rend dingue de le gâcher. Genre c’est mon vrai problème de la semaine quoi, j’ai déjà du en parler à au moins dix personnes. J’ai failli lui faire honneur ce midi et puis, ça me faisait culpabiliser de me faire une raclette toute seule. Alors j’ai dit non, haut et fort, j’ai lutté, j’ai repoussé l’appel de la raclette, j’ai oublié, je suis allée faire une sieste, je suis passée à autre chose. Puis, en me réveillant, crise de boulimie, je me suis enfilée un paquet de Tuc à la tomate mozzarella (ils sont pas trop bons sérieux ??) en à peu près trente-sept secondes. Et j’ai toujours pas résolu mon problème de raclette. Donc je me suis dit ce soir que j’allais au moins résoudre le problème de la bouteille de vin rouge entamée, parce que bon, je n’aime pas gâcher. Et plus les minutes passent, et plus j’ai envie de faire face à mon problème, de sortir mon appareil à raclette, et de régler définitivement ce problème de paquet de raclette entamé.

En tout cas, j’ai au moins résolu le problème d’inspiration : parler de raclette, c’est toujours efficace.

Je vais quand même vous parler aussi de mon look, parce que là , sérieux, les gars, on est en 2017 et je reporte des Converse, mon grand amour de lycée. Donc oui, je n’en ai pas portées depuis une dizaine d’années. La dernière fois que j’en avais aux pieds, je révisais mon bac Philo, je passais mes week-ends assise dans des parcs à regarder mes potes jouer de la guitare et à boire des bières pas chères achetées chez Simply Market quand ça s’appelait encore Atac. Vous voyez le délire quoi. Et puis, 2017, je me suis remise à porter des sneakers depuis un an, j’ai eu une envie soudaine de Converse et j’ai totalement craqué sur ce modèle Gold, trouvé sur le site Jean Station où vous pourrez également trouver en sneakers les marques Adidas, Puma… et tout une partie textile.

Je vous embraaaaaaasse ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *