Paris <3

Le 21 Septembre, la sentence est tombée : j’ai 25 ans, CA Y EST. Quand j’étais ado, la vingtaine et la vie d’adulte me paraissait si loin, j’avais l’impression que je resterai une enfant toute ma vie, que grandir ça n’arrivait qu’aux autres, que finalement, le temps ne passait pas si vite… FOUTAISES.

Pour mon anniversaire, j’aime bien retourner chez moi. Même si je me sens chez moi à Lyon, quand je fête le passage des années, je suis toujours nostalgique, j’ai envie de le fêter avec mes amis d’enfance, d’aller manger chez mes parents et de retourner fouilller dans ma chambre, d’aller me promener dans la ville où j’ai passé ma jeunesse. Ce fut donc un week-end très chargé, rempli d’amour, de calories et de rires.

Première étape : Déposer nos bagages à l’Hôtel de la Porte Dorée, au cœur du 12ème, quartier que je connais peu mais réputé pour son grand aquarium où j’adorais aller quand j’étais petite (j’aime toujours y’aller, même si j’ai peur des fruits de mer –petite révélation gênante du jour) Comme toujours, j’adore ouvrir la porte de la chambre, la découvrir, installer mes affaires (qui se retrouvent très vite sans dessus-dessous…), sauter sur le lit, regarder la vue…  C’est la cinquième fois que je teste un hôtel à Paris partenaire avec SnapTraveller et une fois de plus, j’ai été ravie. Accueil très sympathique, chambre spacieuse et agréable, petit déjeuner de folie… Y a pas à dire hein, retourner dans sa ville en faisant la touriste, ça a une toute autre saveur…

  Hotel de la porte Dorée

Chambre

Petit dej

Deuxième étape :  Aller boire un Mojito au Mojito Lab. J’ai découvert ce bar il y a quelques années et en tant que grande fan de mojitos, c’est un peu le paradis sur Terre. Le bar est situé en plein cœur du quartier de la Bastille et c’est un véritable temple du mojito. Les serveurs jonglent avec les bouteilles et à chaque fois que je sors de ce bar j’ai envie d’essayer de préparer les mojitos comme eux en faisant tourner les bouteilles et les verres au-dessus de ma tête, sauf que généralement, ça finit mal hein… La carte avait changé depuis ma dernière venue. A l’époque j’avais adoré le mojito à la barbe à papa et au Coca. Cette fois-ci, nous avons goûté (et adoré) …

 adresse-1568-1

Troisième étape : Evidemment, entre temps, on est rentrés dormir (trèèèès longtemps), on a farnienté un peu, on est allés déjeuner en ville et on s’est arrêtés ensuite sur l’Ile Saint Louis pour aller déguster une glace chez Berthillon. Figurez-vous que malgré tout le temps passé à Paris, je n’avais jamais goûté à ses fameuses glaces.. Il était temps de remédier à ça et de faire la touriste modèle. Pour cette grande première, j’ai choisi trois parfums : Caramel Salé, Mangue et  Yaourt au citron.

 6696ffd3a13e3d12916def15548d7ebbd1607ba4

Quatrième étape : Se plaindre un peu, beaucoup. Comme toujours, je fais ma valise à moitié dans le noir, sans réfléchir et je me retrouve à passer un week-end sous la pluie avec trois paires de sandales ouvertes, deux robes d’été et quatre paires de lunettes de soleil. Résultat, j’ai porté mes robes d’été avec des collants épais et la seule et unique paires de chaussuresfermées que j’avais prévue « au cas où » : desbottes  avec un talon de huit centimètres (que j’adore, d’ailleurs, et de la marque Dumond que je viens de découvrir juste ici ). TRES PRATIQUE OUI, BRAVO. Les boots en ligne à talons me font toujours rêver, il serait temps maintenant que j’apprenne à marcher avec…

 

Cinquième étape : Le resto entre amis ! D’habitude, je suis une puriste, je vais toujours dans le même resto depuis des années mais là, j’ai voulu changer. OUI MADAME. J’ai choisi un resto sénégalais près de Parmentier : Le Manguier, et j’y ai dégusté un très trèèèèès bon maffé. Et ça, ça n’a pas de prix (enfin, si, mais pour mon anniversaire, c’est pas moi qui paie…)

 Bienvenue-au-restaurant-Le-Manguier

Sixième étape : je serais brève -> le repas d’anniversaire chez Papa/Maman, préparé totalement à mon image : tartifette + lasagnes, on voit bien de qui je tiens hein, y a pas de doute.. Bref, un mariage culinaire improbable mais tout à fait délicieux.

 

Bonne fin de dimanche à tous, je retourne à Paris demain sur ces bonnes paroles…

 

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *