J’ai testé pour vous : hiberner pendant l’été


.


.
.


J’avais retrouvé un élan divin de motivation. Je me levais tôt. Je m’étais mise au sport (enfin, au « sport »). Je faisais attention à ce que je mangeais (des protéines, bordel!). Je me brossais les dents trois fois par jour. Je passais l’aspirateur tous les matins. Je ne laissais pas la vaisselle s’entasser. Oui, j’étais une parfaite petite humaine jusqu’au terrible, atroce, inoubliable, destructeur jour où j’ai eu le malheur de regarder le tout premier épisode de Pretty Little Liars…. On en est donc là, une semaine plus tard, 45 épisodes vus, principalement la nuit…dix-huit paquets de carambars, douze tablettes de crunch, treize paquets de croustilles Belin engloutis en pyjama la tête encastrée dans mon écran d’ordinateur. J’ai passé des nuits entières à regarder cette série, bordel. Dire que je pensais avoir passé l’âge des nuits blanches, et les crises de boulimie aïgue à s’empiffrer devant une série de teenagers en pleurant à chaudes larmes… J’ai eu du mal à ressortir chez moi pour affronter le monde extérieur, à troquer mes moonboots UGG confortables d’intérieur contre des chaussures d’extérieur, mais l’appel de la vie sociale s’est fait plus fort que tout… Bref, c’est une parenthèse dans mon été, une parenthèse assez agréable, qui est tombée à pic d’ailleurs : il a plu des torrents et des torrents pendant des jours (oui des torrents, c’est drôle hein, vous avez compris le jeu de mots? des torrents!! ouais bon pardon, j’arrête…) Je vous laisse, le prochain épisode m’attend…


.
.

 


Veste H&M / Pantalon ZARA / Mocassins H&M

Merci à Clémence pour les photos 😉


.
.

 

17 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *